<< Retour à la liste des actions lauréates
Association

Festival du Film DocumenTerre


Objectif(s) :

Par le langage sensible du cinéma, le Festival du Film DocumenTerre se propose de rapprocher l’homme de la nature et tente d’agir à sa façon pour la sauvegarde des richesses de notre planète.


Localisation de l'action :

24290 Montignac, France

Description de l'action :

Pendant trois jours, au cinéma Vox de Montignac-Lascaux, autour du thème choisi, se déroulent des projections de films documentaires suivies de débats et de rencontres avec des intervenants spécialisés : réalisateurs, scientifiques, universitaires... Des projections spéciales sont organisées pour les scolaires (école élémentaire et collège) et les familles (Ciné Pt’ti Déj’ ).

Après « Le Vent », « L’Eau », « Le Feu », « La Terre », « La Forêt », « L’eau vive : Fleuves et rivières » , « Le Monde Souterrain », « Glace et glaciers », « L’Espace », "La Biodiversité" et "Le Désert", "Les Peuples Autochtones" sera le thème choisi pour la 12ème édition du Festival qui se déroulera du vendredi 19 au dimanche 21 Novembre 2021. Et suite à Jacques Rougerie, Coline Serreau,  Francis Hallé, Philippe Laforge,  Jean Clottes, Jerôme Maison,  Hubert Reeves, Virginie Maris, Gilles Boeuf et Chris Reij l’an dernier, c’est Hindou Oumarou Ibrahim, géographe, militante écologiste et membre de la communauté pastorale Mbororo du Tchad, qui parrainera le Festival. Elle a été reconnue par la BBC comme l'une des 100 femmes leaders dans le changement climatique et se consacre à la protection de tous les peuples autochtones, du Congo à l'Arctique, et à la valeur de leurs connaissances et savoirs dans la lutte contre le changement climatique et la protection de la biodiversité.

La programmation est actuellement en cours. Nombre d’intervenants scientifiques nous ont déjà donné leur accord pour participer au Festival, comme par exemple, Serge Bahuchet, du Musée de l’Homme, éco-anthropologue et ethnobiologiste. Irène Bellier, directrice de recherches au CNRS, anthropologue du politique, spécialiste des enjeux de la mondialisation et du mouvement international des peuples autochtones), Valérie Cabanes, juriste en Droit International spécialisée dans les Droits de l’Homme et le Droit humanitaire. Elle est impliquée dans la défense des droits des peuples autochtones et la reconnaissance des droits de la nature et, à ce titre, conseille l’initiative des Nations Unies «Harmony with Nature». 

Blog du Festival : http://www.festival-documenterre.com


Lien vers une vidéo ou votre site web :


Structure porteuse de l'action :

Association CinéToile


Adresse de la structure :

Mairie de Montignac-Lascaux Place Yvon Delbos 24290

Adresse électronique de la structure :

associationcinetoile@gmail.com

Coordonnées téléphoniques de la structure :

06 08 15 65 96

Présentation de la structure :

Tout au long de l'année, sur la Communauté de Communes de la Vallée de l'Homme, l'association CinéToile organise des manifestations culturelles et festives autour du livre et du film, en collaboration avec la bibliothèque F. Augiéras et le cinéma Vox de Montignac-Lascaux. Le "Festival du Film DocumenTerre" est sa manifestation-phare..

Thématique de l'action :

  • Préservation de l’environnement et de la biodiversité (ressources, nature et biodiversité, paysages…)

Année de démarrage de l'action :

2021

Avez-vous mené une démarche participative ? :

Oui

Expliquez votre démarche :

Nous travaillons avec des partenaires fidèles et motivés qui nous apportent un soutien financier, technique et moral. La Communauté de Communes de la Vallée de l’Homme, avec laquelle nous collaborons chaque année pour la Semaine du développement Durable, nous soutient financièrement et le Festival s’inscrit pleinement dans le cadre de L’Agenda 21. La municipalité de Montignac nous soutient également financièrement. Elle met gratuitement à notre disposition le cinéma municipal et son projectionniste. Les services techniques de la mairie nous aident pour l’installation des supports de communication (drapeaux, kakémonos, banderoles...) Le Conseil Départemental nous apporte une aide financière précieuse et nous permet de diffuser plus largement nos informations sur le Festival. Cap Sciences à Bordeaux nous soutient financièrement et se fait le relais de notre communication. Nous travaillons, selon les éditions, avec d’autres associations et institutions touchant à l’environnement : CAUE, Chambre d’Agriculture ...

Quel(s) objectif(s) du développement durable est/sont impacté(s) par votre action? :

  • ODD 1 Elimination de la pauvreté
  • ODD 12 Consommation et production responsables
  • ODD 13 Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques
  • ODD 14 Vie aquatique
  • ODD 15 Vie terrestre
  • ODD 16 Paix justice et institutions efficaces

Précisez en quoi votre action concoure aux ODD sélectionnés :

La culture et les arts visuels ont un grand rôle à jouer dans le domaine du Développement Durable et Le Festival traite des objectifs cités ci-dessus à travers les films documentaires proposés et les interventions des scientifiques. Cette année, le thème choisi des « Peuples autochtones » nous permettra par exemple de nous pencher sur ces peuples qui ne représentent que 5 % de la population mondiale mais qui participent à la conservation de 80 % de la biodiversité planétaire. Pourtant, leurs territoires sont attaqués de toutes parts. Nombre d’entre eux souffrent encore de marginalisation, d’extrême pauvreté et autres violations des droits humains. Aujourd'hui, ces peuples résistent, s'organisent et luttent pour se faire entendre et demander le droit de vivre leur différence, le respect de leurs organisations sociales et la fin de l'exploitation ou de la surexploitation des ressources naturelles situées sur leurs territoires. Ils jouent un rôle essentiel dans le maintien de la diversité du paysage culturel et biologique du monde. Les peuples autochtones sont les meilleurs gardiens de la nature et leur survie est essentielle pour la survie de notre planète. Ils peuvent nous inspirer en défendant traditionnellement les ressources qui sont un bien commun et dont la gestion relève du groupe entier, ainsi qu’en refusant la marchandisation du vivant.

Indicateurs éventuels d'évaluation de l'action :

Fidélisation d'un public de plus en plus nombreux, de plus en plus varié et qui vient de plus en plus loin. Notre Festival fait travailler les entreprises locales (hôtel, restaurants, cafés, imprimeurs...). Il crée un lien social très important car il rassemble un public extrêmement varié, d’âges et d’origines sociales différents. Les tarifs d’entrée sont volontairement modiques et un système de Pass encourage la présence du public sur plusieurs séances, en famille de surcroît. Grâce à un travail préparatoire avec les instituteurs et les professeurs du collège, le Festival permet à nos jeunes de prendre conscience des grands problèmes environnementaux et du respect nécessaire à avoir pour la Nature. Il les encourage à devenir des citoyens éco-responsables. Certains projets touchant à l’environnement prennent naissance pendant le festival, comme par exemple le réalisateur/hydrobiologiste belge, Philippe Laforge, parrain de la 6ème édition, qui est revenu en Périgord tourner des films pour l’Agence de l’Eau Adour-Garonne.

Quelles limites ou difficultés avez-vous rencontré ? :

L’association CinéToile organise tout au long de l’année des manifestations culturelles autour du livre et du film. Le travail consacré au Festival du Film DocumenTerre vient en plus de ces manifestations : programmation, recherche des films et des intervenants, organisation et logistique sont pris en charge par certains bénévoles de l’association et ce travail s’étale sur presque un an. Il nécessiterait la création d’un emploi associatif que nous ne pouvons pas actuellement financer

Avez-vous réfléchi à des pistes d'amélioration de votre action ? si oui lesquelles ? :

Nous réfléchissons à étendre le Festival sur une semaine ou à établir des soirées en duplex avec le Cinéma de Sarlat ou du Buisson de Cadouin afin que davantage de spectateurs puissent bénéficier des films et des interventions avec des scientifiques et chercheurs de renom. Par ailleurs, nous avons besoin d’investir dans la création d’un site internet et dans un matériel technique plus performant ( régie lumière, camescope et ordinateur avec programme de montage) pour pouvoir filmer, monter et garder trace des débats et des interventions des réalisateurs et des scientifiques.

La plus belle preuve de réussite de l'action :

Le public se montre ravi de la qualité de la programmation et des intervenants, ainsi que de la richesse des échanges et de la convivialité qui règne pendant le Festival. Des « parrains » prestigieux acceptent de venir et de participer activement au Festival comme Coline Serreau Francis Hallé, Jean Clottes ou Hubert Reeves. Après 11 ans, le Festival du Film DocumenTerre s’impose comme un festival incontournable sur l’environnement. Comme l’a dit en soirée d’ouverture de notre dernière édition, notre « parrain » Chris Reij, géographe et chercheur néerlandais, membre principal du World Resources Institute à Washington : « Un festival qui s’attache pendant trois jours à explorer un thème précis touchant à l’environnement et qui rassemble des scientifiques renommés... il n’y en a pas d’autres comme le vôtre dans le monde ! ».


Lauréat
Créé il y a 3 mois

Résultats du vote citoyen

45 votes