<< Retour aux actions
Entreprise

Agrandissement et modernisation de la chocolaterie et du Musée du Chocolat Bovetti dans le respect d'une démarche écologique


Objectif(s) :

Agrandir et moderniser la chocolaterie en mettant l’accent sur le développement durable, notamment sur le plan environnemental. L’objectif de l’entreprise est de créer et vendre 100 % de produits bio et équitables (actuellement 60% de la production).


Localisation de l'action :

24120 Terrasson-Lavilledieu, France

Description de l'action :

Une histoire authentique

Valter Bovetti, fondateur de Bovetti Chocolats, est un homme de valeurs qui souhaite allier ses aspirations créatives aux contingences économiques, sociétales et environnementales.

Né en 1958 dans le Piémont en Italie, et issu d’une famille de restaurateurs, il apprend très jeune la cuisine et développe une véritable passion pour la gastronomie et les mélanges d’arômes subtils et novateurs. Il réalise son rêve en créant la Chocolaterie Bovetti en 1994 à Aubazine dans un premier temps, puis à Terrasson-Lavilledieu en Dordogne où se situent actuellement la production, les bureaux administratifs, la boutique et le fameux Musée du Chocolat.

Valter Bovetti, visionnaire

Précurseur, il crée pour la première fois des tablettes de chocolat avec inclusions de fruits secs (citron confit, bananes, gingembre, orange confite…), de fleurs (thé Earl Grey, violettes et roses cristallisées…). C’est également lui qui a inventé l’emballage à fenêtre, permettant de voir la tablette de chocolat à travers l’étui, largement copié depuis… D’autres produits de qualité complètent la gamme : pâte à tartiner, enrobés, cœurs de chocolat chaud…

Gamme bio équitable

Mais la principale préoccupation de Valter Bovetti est de progresser sur le plan du développement durable. Très vite il lance une gamme bio qui se développe d’année en année, l’objectif étant d’offrir à terme uniquement des produits non seulement bio mais également équitables. C’est ainsi que Bovetti Chocolats détient la certification Agriculture Biologique et la certification Max Havelaar qui est la première certification équitable et la plus connue des consommateurs.

Des circuits courts pour un bilan carbone faible

Le but de Bovetti Chocolats est d’avoir un bilan carbone le plus faible possible. Pour cela, l’agrandissement de l’entreprise a été pensé afin de développer les circuits cours en évitant au maximum les intermédiaires et en évitant de passer par les grosses multinationales qui cherchent à maîtriser et diriger le marché mondial du chocolat. De plus, le chocolat est dorénavant fabriqué en interne à partir de la masse de cacao, c’est ce qu’on appelle le Mass to Bar.

Des fournisseurs français de qualité

En plus du cacao, Valter Bovetti achète ses matières premières auprès de fournisseurs français quand c’est possible.  Pour les fruits secs tels que amandes et noisettes c’est en Italie.  Tous les fournisseurs sont sélectionnés avec une grande exigence, la plupart sont certifiés bio ; tous sont situés le plus près possible géographiquement de l’entreprise.  Les noix par exemple, viennent de petits producteurs du Périgord et bénéficient du label AOP ou Bio. L’entreprise n’achète que des matières premières premium même si cela entraîne un surcoût conséquent. Le sucre, l’huile, sont transformés en France, le caramel est au sel de Guérande, le Piment vient d’Espelette, etc. Les emballages sont également achetés le plus près possible de la chocolaterie : Terrasson, Aubazine, Brive, Nouvelle Aquitaine. Tous les supports de communication sont imprimés à moins de 30 kilomètres : Brive, Malemort… et sont certifiés Imprim Vert.

Des emballages bio compostables

Chez Bovetti, les sacs de la boutique sont en papier recyclés et recyclables.

L’entreprise tend à limiter le poids des emballages (verrines des pâte à tartiner par exemple) et cherche à aller vers des emballages 100% recyclables ou compostables.

De plus, l’entreprise a commencé à s’adapter à la tendance du « vrac » (friture de pâques, petits œufs de pâques…) et la réflexion continue sur ce sujet.

Le Musée du Chocolat : 55000 visiteurs par an

Désireux de faire partager sa passion, Valter Bovetti a ouvert le Musée du Chocolat situé à Terrasson-Lavilledieu (à la même adresse que la chocolaterie). Aujourd’hui, c’est 55000 visiteurs par an qui découvrent l’univers du chocolat, son histoire à partir de la découverte des fèves de cacao en Amérique du Sud, la production des cacaoyers, les méthodes de transformation, les différentes variétés de chocolat. La visite dure 1 heure et se termine par la fabrication d’un moulage en chocolat pour les enfants et par une généreuse dégustation.

L’agrandissement de BOVETTI CHOCOLATS s’inscrit logiquement dans le Développement Durable 

Au sein de la chocolaterie Bovetti, tout est mis en œuvre pour répondre aux exigences du Développement Durable. L’agrandissement qui a démarré en 2018 pour se terminer fin 2019/début 2020 s’est naturellement inscrit dans la continuité des démarches vertueuses déjà entamées : développement de la gamme bio équitable pour ne produire plus que cette gamme à terme, circuits courts…

 Il a également été pensé dans le respect d’une démarche écologique : tri des déchets, récupération d’eau de pluie pour alimenter les toilettes et l’arrosage des espaces verts, containers à tri sur le parking pour nos visiteurs.


Lien vers une vidéo ou votre site web :


Coût estimé de votre action (€) :

1800000 €


Structure porteuse de l'action :

Bovetti Chocolats sas


Année de réalisation du projet :

2019

Avez-vous mené une démarche participative ? Si oui, expliquez votre démarche. citez vos partenaires :

Valter Bovetti visite depuis plusieurs années les plantations de cacao afin de mieux comprendre les difficultés que rencontrent les planteurs et vérifier la qualité du produit. Il s’assure que les planteurs puissent vivre décemment de leur revenu, et que les enfants ne travaillent pas dans les plantations. Le but est d’instaurer un véritable partenariat protégeant les petits producteurs.
En 2006, il a parrainé 2 plantations à Sao Tomé, en s’engageant notamment à garantir des revenus dignes et pérennes aux paysans.
En partenariat avec notre fournisseur de fèves de cacao, Valter Bovetti a participé à l’amélioration de la vie quotidienne des planteurs : pépinières de cacaoyers, coupe des arbres optimisée (greffe + sélection des variétés) : production des fèves multipliée par 5 par arbre.
Une salle polyvalente a été bâtie en dur pour l’école et comme lieu de protection en cas de fortes intempéries

De quelles dimensions du développement durable avez-vous tenu compte pour mener votre action (environnement, social et économie) ? Expliquez votre démarche :

1) Environnement
Valter et Marie-Estelle Bovetti ont à cœur depuis toujours de préserver l’environnement. C’est pourquoi des mesures adéquates sont appliquées depuis plusieurs années et ont été renforcées lors des travaux d’agrandissement :
• Récupération des eaux de pluie dans tous les toilettes
• Tri des déchets, qui est en passe de se développer encore davantage grâce à l’aide de la Sirtom (séparation des déchets ménagers, des emballages recyclables, du papier et des cartons/cartonnettes)
• Containers de tri des ordures ménagères + signalisation sur le parking afin d’inciter les visiteurs notamment les touristes, à faire le tri de leurs déchets lors de leur passage.
• Emballages des produits Bovetti en majeure partie recyclables et/ou certifiés PEFC
• Sacs de la boutique en papier recyclé et recyclable
• Volonté d’imprimer moins de documents et sinon, impressions en recto/verso systématiques
• Minuteurs pour tous les éclairages des parties communes
• Préservation des forêts tropicales et protection des cacaoyers : Les cacaoyers sont disséminés parmi des forêts préservées d’arbres et de plantes tropicales (pas de déforestation)
• Pas d’utilisation d’huile de palme dans la fabrication des produits ni huile de coco, afin de préserver l’environnement. La pâte à tartiner Bovetti, par exemple, contient 40% de noisettes premium, de vrai chocolat pas d’huile de palme ni huile de coco, ce qui rend le coût de production plus élevé.
• Mise en place du 100% bio sur le moyen terme (60% actuellement)

2) Social
• L’agrandissement de la Chocolaterie a permis l’embauche de 4 personnes supplémentaires
• Mise en place du Comité Social et Economique au sein de l’entreprise
• Partenariat pérenne avec des petits producteurs de fèves de cacao via notre fournisseur de masse de cacao
• Certification Fairtrade / Max Havelaar pour le respect et la dignité des planteurs
• Obtention renouvelée des 4 pictogrammes Tourisme et Handicap (cette mise aux normes entraîne de gros surcoûts)

Indiquez à quel(s) objectif(s) du développement durable votre action concoure, parmi les 17 listés par l'ONU. :

  • Objectif 1 : Pas de pauvreté, donnez ce que vous n’utilisez pas Bovetti Chocolats donne les produits invendus aux associations : Secours Populaire, Secours Catholique, Banque Alimentaire, mais également aux salariés
  • Objectif 2 : Faim = zéro, gaspillez moins la nourriture et soutenez l’agriculture locale Tout ce qui peut être acheté en local l’est, notamment les noix du Périgord AOP et bio Valter Bovetti soutient les coopératives agricoles et les petits planteurs de fèves de cacao. Il s’assure que ceux-ci puissent vivre d’un salaire décent. Ces coopératives agricoles veillent au développement durable (cacaoyers protégés parmi les forêts tropicales) afin de rémunérer les planteurs sur le long terme et éviter la pauvreté et la famine. Une partie des recettes des entrées du musée Bovetti est reversée à la Fondation Micondo à Sao Tomé, qui œuvre pour le mieux vivre de la communauté. La certification Max Havelaar obtenue et renouvelée chaque année garantit un commerce équitable.
  • Objectif 4 : Education de qualité, aidez à l’éducation des enfants Valter Bovetti est partenaire de l’Association Femmes du Cacao qui vise à aider les femmes et les enfants vivant dans les cacao-cultures (envoi de médicaments, vêtements, fournitures scolaires…). En partenariat avec notre fournisseur de fèves de cacao, Valter Bovetti a participé à l’amélioration de la vie quotidienne des planteurs : pépinières de cacaoyers avec des botanistes qui se déplacent et se mettent à la disposition des paysans pour les aider et les former.
  • Objectif 6 : Eau propre et assainissement, évitez de gaspiller l’eau Au sein de la chocolaterie, l’eau de pluie est récupérée et utilisée pour les chasses d’eau dans tous les toilettes. Les robinets d’eau des lavabos s’arrêtent automatiquement L’entreprise s’est également dotée d’une cuve de récupération des graisses dans les eaux de rinçage, ce qui évite de contaminer l’eau du réseau public
  • Objectif 7 : Energie propre et d’un coût abordable, utilisez des appareils et ampoules basse consommation Toutes les ampoules utilisées chez Bovetti sont basse consommation, de plus il y a un minuteur dans toutes les parties communes afin d’éviter de laisser un éclairage allumé inutilement. Par ailleurs, les machines de la production sont peu énergivores. L’ensemble du bâtiment est isolé et chauffé grâce à une pompe à chaleur.
  • Objectif 8 : Travail décent et croissance économique, créez des opportunités d’emploi 4 emplois ont été créés lors de l’agrandissement de la chocolaterie Bovetti, d’autres sont prévus. Valter Bovetti visite depuis plusieurs années les plantations de cacao afin de mieux comprendre les difficultés que rencontrent les planteurs, s’assurer qu’ils puissent vivre décemment de leur revenu, et que les enfants ne travaillent pas dans les plantations. En 2006, il a parrainé 2 plantations à Sao Tomé, en s’engageant notamment à garantir des revenus dignes et pérennes aux paysans. En partenariat avec notre fournisseur de fèves de cacao, Valter Bovetti a participé à l’amélioration de la vie quotidienne des planteurs : pépinières de cacaoyers, coupe des arbres optimisée (greffe + sélection des variétés) : production des fèves multipliée par 5 par arbre.
  • Objectif 12 : Consommation et production responsables, recyclez le papier, le plastique, le verre et l’aluminium Bovetti Chocolats n’utilise jamais d’aluminium (contrairement à la plupart des concurrents) Les salariés de l’entreprise trient leurs déchets (papiers, cartons, emballages recyclables) grâce à des containers à proximité de l’atelier de fabrication. (photo en annexe)
  • Objectif 14 : Vie aquatique, évitez les sacs plastiques pour garder les océans propres. La quasi-totalité des emballages de chocolat et autres produits chocolatés est recyclable et/ou compostable. Il n’y a quasiment aucun emballage en plastique.
  • Objectif 15 : Vie terrestre : plantez un arbre et protégez l’environnement Les cartons, papiers, bonnettes et étiquettes utilisés par Bovetti sont certifiés PEFC : gestion durable et raisonnée des forêts et rassemblement autour d’une vision multifonctionnelle et équilibrée de la forêt dans 51 pays à travers le monde. Depuis 20 ans, PEFC France favorise l’équilibre entre les dimensions environnementales, sociétales et économiques de la forêt grâce à des garanties de pratiques durables

Quelles limites ou difficultés avez-vous rencontrées ? :

Valter Bovetti souhaite atteindre rapidement 100% de produits bio fabriqués. Cependant, la transition ne peut pas se faire d’un seul coup, il reste des clients qui ne sont pas encore passés au tout bio. Notre équipe commerciale est formée et motivée pour accompagner, expliquer la démarche et l’intérêt du bio.
De plus, certaines filières d’approvisionnement n’existe pas encore en bio pour certains aliments.
La non utilisation d’huile de palme implique qu’elle doit être remplacée par plus de beurre de cacao afin d’obtenir une très bonne qualité, notamment pour la pâte à tartiner ; celle-ci contient donc 40% de noisettes premium et du vrai chocolat, ni huile de palme ni huile de coco, ce qui augmente le coût de production. Bovetti Chocolats essaie de répercuter le moins possible ces coûts dans les produits finis.
Il en est de même pour la lécithine de soja, potentiellement à risque d’OGM, qui est présente dans la composition de beaucoup de tablettes de chocolat sur le marché, y compris de grandes marques réputées, car cela baisse le coût de revient. Valter Bovetti n’utilise pas de lécithine de soja*, ce qui rend plus complexe la recette et le placement prix. *(sauf gamme sans sucre ajouté).
Les grosses multinationales productrices de chocolat tentent de dominer le marché du cacao en cassant les prix au détriment des petits producteurs. Il faut une vraie volonté pour lutter contre ces géants et une vraie conscience écologique afin de favoriser le développement durable.
En essayant d’être le plus vertueux possible, Bovetti subit des coûts de production plus élevés. Le Consommateur doit comprendre cette problématique et changer ses habitudes, en acceptant de payer plus cher le produit, pour sa santé et pour la planète.

Avez-vous réfléchi à des pistes d'amélioration pour votre action ? Lesquelles ? :

Le moins d’emballage possibles : les bonnettes des pâtes à tartiner vont être prochainement supprimées. Bovetti cherche à alléger régulièrement le poids des emballages. Le flow pack entourant les tablettes de chocolat est de l’emballage compostable.
Développer des filières courtes.

En quoi votre action est-elle innovante ? :

Très peu de fabricants de chocolat s’inscrivent dans une démarche de développement durable. Au premier abord cela semble complexe de répondre aux exigences d’une telle démarche dans ce secteur d’activité. Pourtant, le développement durable est une préoccupation primordiale de Valter Bovetti, et ce depuis toujours.

Quel(s) impact(s) a eu votre action ? :

Création d’une gamme bio équitable, avec du cacao provenant de la République Dominicaine, du Pérou, d’Equateur et de Madagascar.
Fidélité des clients de plus en plus concernés par le développement durable, pointus quant à la provenance des matières premières et la fabrication vertueuse des tablettes de chocolat, et bien sûr exigeants sur la qualité du chocolat, et ils ont raison !

Quelle est la plus belle preuve de réussite de cette action ? :

La part du BIO a très fortement progressé depuis le début de l’année notamment grâce au chiffre d’affaires réalisé auprès des réseaux bio.
Mais la plus belle preuve de réussite pour Bovetti Chocolats est l’implication des salariés : qui sont heureux et fiers de travailler pour Bovetti Chocolats !


Projet publié
Créé il y a 9 mois