<< Retour aux actions
Entreprise

Fromarsac : St Môret s’engage contre le gaspillage alimentaire.


Objectif(s) :

Un tiers des denrées produites dans le monde n'est jamais consommée. En France, chaque personne jette 30 kg par an dont une majorité de fruits & légumes encore consommables. Depuis 2017, St Môret sensibilise pour réduire le gaspillage.


Localisation de l'action :

Périgueux

Description de l'action :

Le projet que nous souhaitons en particulier proposer à ces trophées est la démarche contre le gaspillage alimentaire portée par la marque St Môret Elle a démarré en 2017 lors de la remise du Prix du Marché Préféré des Français à Romans sur Isère où la marque, en partenariat avec une association locale, d'une part récupérait les fruits et légumes invendus des primeurs et d'autre part proposait des recettes et astuces anti gaspi. Fort de cette première opération anti gaspi réussie, le dispositif a été déployé en 2018 puis en 2019 avec plus d'ampleur.

La marque intervient à différents niveaux : en fromageries, sur les marchés, chez le consommateur...

St Môret est engagée dans la lutte contre le gaspillage à différents niveaux, via :

1. Une communication massive auprès des consommateurs sur les gestes et recettes anti-gaspi. Ces dernières sont développées par des chefs impliqués autour d’un engagement fort : « Avec St Môret redonnez de la fraîcheur aux produits primeurs fatigués ». Ces opérations sont relayées sur les marchés et en magasins. Des recettes antigaspi sont également intégrées sur nos packagings !

2.Un partenariat avec la Fédération des Banques Alimentaires, l’un des principaux acteurs de la lutte contre le gaspillage via :

- Collecte de fruits & légumes sur les marchés à destination de la Banque Alimentaire et en présence de cette dernière.

- Dispositif en magasin avec une mécanique forte auprès du consommateur : la marque s’engage à redistribuer 0,50€ à la Banque Alimentaire pour l’achat de deux produits St Môret. Le montant récolté, à hauteur de 30 000€, va permettre de financer des ateliers de transformation de fruits & légumes de Banques Alimentaires locales (si ces produits ne sont pas transformés, ils sont très souvent jetés).

- En fromagerie, dons produits invendus aux antennes locales des Banques Alimentaires.


Lien vers une vidéo ou votre site web :


Coût estimé de votre action (€) :

400000 €


Structure porteuse de l'action :

Fromarsac


Année de réalisation du projet :

Chaque année depuis 2017

Avez-vous mené une démarche participative ? Si oui, expliquez votre démarche. citez vos partenaires :

Dès le lancement du projet, nous avons souhaité nouer des partenariats avec des acteurs engagés et historiques de la lutte contre le gaspillage alimentaire.
Nous travaillons en particulier avec :
* La Fédération des Banques Alimentaires depuis 2018, qui nous accompagne sur les marchés visités avec la camionnette St Môret, et au quotidien via la collecte de nos dons usines.
* Le Syndicat des Marchés de France (partenaire de la marque depuis 2014), qui soutient nos opérations solidaires sur les marchés.
* Et enfin, l’entreprise Toogoodtogo, dont nous venons de signer le Pacte Antigaspi début 2020.

De quelles dimensions du développement durable avez-vous tenu compte pour mener votre action (environnement, social et économie) ? Expliquez votre démarche :

Notre démarche est large et répond aux 3 dimensions du développement durable :
* Social : les dons de fromages et produits primeurs aux Banques Alimentaires visent à soutenir les plus démunis
* Environnement : un tiers de la production alimentaire mondiale est gaspillée. Réduire le gaspillage, c’est aussi contribuer à préserver l’environnement
* Economique : nos opérations commerciales en magasin « Pour 2 produits St Môret achetés, 50 centimes reversés aux Banques Alimentaires » ont eu des répercussions positives sur les ventes de produits.

Indiquez à quel(s) objectif(s) du développement durable votre action concoure, parmi les 17 listés par l'ONU. :

  • Objectif n°2 : faim zéro
  • Objectif n°17 : partenariats pour l’atteinte des objectifs 
  • Oobjectifs 12 : consommation et production responsables
  • Objectifs 13 : lutte contre le changement climatique

Quelles limites ou difficultés avez-vous rencontrées ? :

Difficultés rencontrées :
- Questionnement au démarrage sur les partenaires à associer au projet
- Dans le cadre d'un projet expérimental pour la marque, convaincre la hiérarchie et débloquer un budget alloué.
- Travailler avec des acteurs de secteurs différents et aux modes de fonctionnement différents (associations, marchés...)

Avez-vous réfléchi à des pistes d'amélioration pour votre action ? Lesquelles ? :

Nous avons identifié de nouvelles actions à mener en 2020, grâce aux bilans effectués avec nos partenaires :
- Organisation d’une grande journée de collecte des invendus sur les marchés, en partenariat avec la Fédération des Banques Alimentaires et le Syndicat des Marchés de France
- Implication plus forte de nos salariés auprès de la Banque Alimentaire locale, avec des heures de bénévolat,
- Signature en janvier 2020 du Pacte sur les Dates de Consommation initié par l’entreprise Toogoodtogo. L’objectif est de sensibiliser les consommateurs à la bonne compréhension des dates de consommation (« à consommer jusqu’au » ou « à consommer de préférence avant »), responsable de 20% du gaspillage dans les foyers aujourd’hui.

En quoi votre action est-elle innovante ? :

Notre action est innovante car nous nous associons toutes nos parties prenantes (salariés, clients, consommateurs, associations et marchés) autour du même objectif : réduire le gaspillage. C’est cette co-construction qui nous permet d’initier des nouvelles actions plus ambitieuses chaque année.

Les actions mises en place sont inédites : collecte d'invendus sur les marchés, don équivalent en St Môret, cuisine antigaspi en magasin après récupération des invendus des magasins concernés.

Quel(s) impact(s) a eu votre action ? :

En 2019 :
- Dans nos 3 fromageries : 30 Tonnes de produits donnés à la Banque Alimentaire.
- Sur les marchés : 7 marchés animés ont permis de récolter 1 tonne de fruits et légumes soit, 1 tonne de barquettes St Môret reversée aux Banques Alimentaires.
- En magasin : 30 000€ récoltés avec les opérations « pour 2 produits achetés, 50 centimes reversés ». Ils sont réinvestis par les Banques Alimentaires dans des ateliers de transformation de fruits & légumes.
Au global, de nombreux consommateurs, distributeurs, salariés, maraîchers sensibilisés à la démarche anti gaspi.

Quelle est la plus belle preuve de réussite de cette action ? :

L’accueil favorable par tous nos partenaires pour la poursuite de l’opération en 2020 !


Projet publié
Créé il y a 1 an