<< Retour aux actions
Association

Préfiguration d’un habitat écologique, participatif et intergénérationnel


Objectif(s) :

Créer un lieu de vie permettant d'accueillir 10 à 15 personnes (individuels, familles, seniors isolés) dans des espaces privés et communs en vue de construire un voisinage convivial et solidaire


Localisation de l'action :

24340 Mareuil, France

Description de l'action :

L’habitat participatif

Ce projet d'habitat participatif et participatif est le fruit d'une profonde réflexion menée depuis 2017 par le Collectif du Rhizome, groupe de femmes se réunissant régulièrement à l’Espace Socio-Culturel "Le Ruban Vert".

Ce lieu de vie composé de plusieurs appartements et d'espaces communs sera situé à Mareuil en Périgord, en centre-bourg. Il se veut être un lieu ouvert à tous sans limitation d'âge, respectant les valeurs d'une Oasis de Vie en référence au mouvement des Colibris.



Pourquoi un habitat participatif ?

Pour répondre à un rêve,

Pour répondre à une problématique d'isolement et d'économie,

Pour inventer un futur solidaire et convivial,

Pour vivre une aventure collective et intergénérationnelle,

Pour briser l'individualisme parce que la coopération et le vivre ensemble sont deux lois fondamentales du vivant.

Aujourd’hui, nous terminons notre travail de programmation architecturale et technique avec une architecte expérimentée en éco-construction avec un chiffrage de la construction.

La parcelle de 5000 m² est située sur les hauteurs d’un terrain de la commune à quelques minutes à pied du centre-bourg et dispose d’une belle exposition sud-est.

L’activité culturelle

Forts de leurs expériences, les habitants et les autres membres de l’association souhaitent œuvrer pour le déploiement de la Culture et le maintien du lien social dans les territoires ruraux en proposant des événements culturels et festifs tout au long de l’année en utilisant la salle commune et multiculturelle.


Lien vers une vidéo ou votre site web :


Coût estimé de votre action (€) :

59000 €


Structure porteuse de l'action :

Association Le Rhizome sur Belle


Année de réalisation du projet :

2019-2022

Avez-vous mené une démarche participative ? Si oui, expliquez votre démarche. citez vos partenaires :

L’association fonctionne de façon collégiale avec ses membres, qu’ils soient présents en tant que futurs habitants ou en soutien au projet ; chacun participe à la prise de décision et aux actions à mener de façon équitable.
Le projet est accompagné par plusieurs professionnels techniques réguliers ou ponctuels :
L’Espace Socio-Culturel Le Ruban Vert : qui a permis la création du premier collectif d’habitants "Le Rhizome" et qui a hébergé et soutenu par la suite l'association "Le Rhizome sur Belle" en assurant la logistique durant les deux premières années 2018 et 2019.
Architecte : rédaction du programme (esquisse, chiffrage, cahier des charges) et maîtrise d’œuvre.
Conseil énergétique (CAUE et bureau d’étude) : choix et optimisation des productions d’énergies (eau et électricité).
Réseau COLIBRIS - juriste : accompagnement de groupe, structuration de la forme juridique (coopérative d’habitant ou SCI ou convention bailleur social, etc.), rédaction des statuts.
MESOKE Environnement & Développement (Entreprise. locale) : soutien logistique et technique, montage de dossier, communication.
Mais ce sont aussi des partenaires financiers qui nous font confiance et voient en notre projet une solution d’avenir dans l’épanouissement social et la responsabilité environnementale : Fondation de France, la Région (Économie Sociale et Solidaire), la Délégation Départementale à la Vie Associative, le Crédit Agricole.

De quelles dimensions du développement durable avez-vous tenu compte pour mener votre action (environnement, social et économie) ? Expliquez votre démarche :

Les problématiques du territoire rural citées ci-dessus et les réponses qui en découlent sont de toute évidence construites sur ce rapport d’équilibre contenu dans l'éthique du Développement Durable afin d’assurer à ce projet une pérennité dans le temps et une équité sociale.
Nous avons demandé à notre architecte de travailler absolument dans le sens de la double optique "construction écologique" et "maison passive ou à basse consommation", en cherchant à minimiser les deux dépenses : énergie grise pour le choix des matériaux de construction et consommation d'énergie au quotidien. (entreprises et ressources locales, structure bois-paille, enduits chaux-chanvre, isolation optimisée, vitrages performants, apports solaires passifs, VMC double flux, pompe à chaleur, récupération des eaux de pluie, toilettes sèches, constructions mitoyennes plutôt qu'individuelles, surfaces habitables raisonnables et mutualisation des espaces et des matériels pour baisser les prix des loyers, potager, verger et poulailler pour la nourriture en circuit très court, éviter au maximum l'utilisation de la voiture).

Indiquez à quel(s) objectif(s) du développement durable votre action concoure, parmi les 17 listés par l'ONU. :

  • Objectif 1 : Lutter contre la pauvreté La construction mutualisée de logements de qualité permet une réduction du coût des matériaux et de la main d’œuvre. Plus, la gestion des habitats par une « coopérative d’habitants » ou par la collaboration d’un bailleur social permettra de proposer des loyers et/ou des tarifs d’achat plus abordables et à des foyers d’investir plus facilement que dans le parc immobilier classique. 
  • Objectif 5 : Egalité entre les sexes L’origine du groupe s’est construit autour d’un projet européen « Parole de femmes » et les membres ont continué à porter ces principes dans leurs projets notamment « L’Égalité fille/garçon », thématique travaillée avec les élèves du collège de Mareuil.  Nous continuons d'œuvrer à sensibiliser notre entourage à cette problématique.
  • Objectif 6 : Accès à l’eau salubre et à l’assainissement Lors de la modélisation de nos habitats avec l’architecte, il a été convenu de mettre tout en œuvre pour optimiser l’utilisation de l’eau.  Faire un double réseau intelligent eau de pluie/eau de ville pour ne pas gâcher inutilement la ressource potable.
  • Objectif 7 : Recours aux énergies renouvelables Les bâtiments seront construits et orientés de façon à optimiser les apports solaires actifs et passifs (panneaux photovoltaïques et/ou thermiques, grandes surfaces vitrées à petits coefficients Uw) et emmagasiner les calories via des matériaux à forte inertie. Pas de recours aux énergies fossiles.
  • Objectif 9 : Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation C'est l'objectif même de notre projet d'habitat participatif.
  • Objectif 11 : Villes et communautés durables Proposer une nouvelle forme de vie sociale (inter-générations et ouverture sur l’autre) et écologiquement responsable permet de redonner à « la vie de campagne » ses lettres de noblesse en proposant des solutions aux problématiques de logement et d’isolement du territoire. De plus, ce projet de par sa collaboration entre plusieurs partenaires est une bonne expérimentation pouvant "faire école" : encourager et faciliter la création d’autres habitats partagés en milieu rural.
  • Objectif 12 : Consommation et production responsables Sans pour autant viser l’autonomie alimentaire, l’association prévoit d’aménager un potager/verger collectif ainsi que l’organisation de commandes groupées pour des aliments de qualité, non périssables, locaux et/ou biologiques en grands conditionnements réduisant considérablement les tarifs et les gâchis d'emballage. Une épicerie commune en interne fonctionnant sous forme d’adhésion mensuelle est également à l’étude. 
  • Objectif 13 : Lutte contre le changement climatique Transport : la mutualisation des besoins et des moyens permet une économie des déplacements et favorise le covoiturage. Chauffage : la majorité du chauffage des bâtiments sera fournie par de l’énergie solaire, économe en émissions de CO2. Climatisation inutile grâce à la VMC double flux, les "casquettes" de toit et la protection végétalisée des bâtiments contre le soleil d'été. Éclairage et électroménager: généralisation de l'usage d'ampoules et appareils basse consommation. Énergie grise : à toutes les étapes du projet l'accent sera mis sur cette volonté de minimiser la dépense en énergie grise. (matériaux de construction, proximité des entreprises et approvisionnements, équipements intérieurs).
  • Objectif 15 : Vie terrestre L’espace extérieur sera dédié en grande partie à de la culture vivrière avec potager et verger, maximisant les surfaces végétalisées et leur capacité à piéger le CO2.
  • Objectif 17 : Partenariats pour la réalisation des objectifs Partenaires publics : ce projet propose des réponses aux enjeux du territoire dont les collectivités et services d’État ont les compétences. Ces établissements publics soutiennent donc avec grand intérêt  et favoriseront ces initiatives citoyennes qui appuient leurs politiques locales pour la dynamisation et l’attractivité du secteur. Partenaires privés : l’engagement des acteurs économiques évolue vers la responsabilisation globale de leurs activités que ce soit dans les produits ou services qu’ils conçoivent mais aussi par leur ancrage sur le territoire via la fidélisation des salariés, l’image qu’ils diffusent, etc. les incitant à soutenir les initiatives citoyennes et associatives locales  par l’apport d’un soutien technique (mise à disposition de compétences, matériaux, matériel) ou financier.

Quelles limites ou difficultés avez-vous rencontrées ? :

La difficulté la plus importante est d'imaginer et de mettre sur pied des habitats dont on ne connaît pas encore l'ensemble des futurs occupants. Nous nous devons d'envisager toutes les éventualités et d'imaginer l'ensemble des besoins selon les profils des habitants (de la personne seule, active, âgée à la famille nombreuse.)
De plus, il nous faut trouver un modèle économique viable pour construire cet ensemble immobilier d'où l'importance que ce projet d’intérêt social soit porté par plusieurs acteurs représentatifs du territoire.

Avez-vous réfléchi à des pistes d'amélioration pour votre action ? Lesquelles ? :

Partenariat privé/public

En quoi votre action est-elle innovante ? :

Notre action est une réponse aux enjeux de notre territoire, isolement, difficulté de déplacement, autonomie, perte de lien social, etc. Habituellement, les dynamiques sont portées par les services publics ou les associations d’intérêt général et le grand public est en quelque sorte « spectateur » de ce qu'on lui propose.
Aujourd’hui, nous, grand public, nous souhaitons être acteurs de notre commune dans la conception de notre habitat et acteurs de nos vies en travaillant sur cette solution d'avenir, pour répondre d'une part à nos propres besoins et d'autre part pour permettre à d'autres personnes de venir nous rejoindre dans les démarches en mettant l'accent sur la mixité sociale et intergénérationnelle et la résilience.
Enfin, l'habitat participatif n'est pas une fin en soi de ce projet, l'ouverture au public d'un espace animé par la Culture et l'échange se veut être le fil rouge du développement rural en rejoignant le maillage des initiatives citoyennes et associatives qui animent notre secteur.

Quel(s) impact(s) a eu votre action ? :

Ce projet a pour ambition de faire partie de ces exemples qui démontrent que l’amélioration de la qualité de vie en campagne et la responsabilisation environnementale sont deux dimensions complémentaires et non contraires.
Le lien social est très vivant dans de tels lieux de mutualisation intelligente des espaces et des matériels où règne l'entraide et de partage au quotidien.

Quelle est la plus belle preuve de réussite de cette action ? :

La plus belle preuve de réussite de ce projet serait d'une part sa forme pluripartenariale alliant les forces et atouts de chaque organisme (associatif, public et privé) démontrant que les projets trop sectorisés ne permettent plus une implication et responsabilisation des acteurs concernés.
Et d'autre part son intégration totale dans la vie du village, facilitant et encourageant les échanges et l'ouverture à l'autre, entre les associations existantes et les habitants entre eux.


Lauréat
Créé il y a 1 an