<< Retour aux actions
Entreprise

Projet Agricole Durable


Objectif(s) :

- Créer une activité agricole environnementalement, économiquement et socialement durable - Participer à une économie locale et solidaire - Créer un lieu d’accueil, d’expérimentation et de partage.


Localisation de l'action :

24650 Chancelade, France

Description de l'action :

Nous sommes 2 amis, Antoine et Aurélien, et nous avons décidé de construire un projet agricole alliant production de légumes et pain dans le respect des hommes et de l’environnement. Nous nous sommes installés sur la commune de Chancelade en 2018, dans le cadre d’un espace test agricole. Notre installation s’est faite en partenariat avec le Grand Périgueux (plan alimentaire territorial) et la commune de Chancelade, qui souhaitaient aider de nouveaux agriculteurs à s’installer sur leurs territoires. Nous sommes maintenant en train de créer nos entreprises pour pérenniser nos activités.

Nous cultivons actuellement une surface de 12.5ha. L’atelier maraîchage diversifié est géré par Aurélien, celui de boulangerie par Antoine.

Boulangerie : Antoine réalise trois types de pain au levain : pain « nature », aux graines et au petit épeautre. Il les cuit pour l’instant dans un fournil certifié AB à proximité de la ferme. Nous construisons un four à bois, pour pouvoir les cuire sur place. Nous devrions faire la première fournée chez nous début avril. Pour l’instant les farines sont achetées à des paysans meuniers de Dordogne et sont en majorité issues de blé de variétés dites « anciennes ». Les graines de tournesol, lin et courges, servant à la fabrication du pain aux graines sont achetées à des agriculteurs de Dordogne ou des départements limitrophes.

Le choix des variétés anciennes et du travail 100% levain permet, au-delà du goût et de la conservation du pain, une meilleure digestibilité et assimilation des minéraux contenus dans le pain.

L’ensemble des parcelles termine actuellement sa 2ème année de conversion vers l’agriculture biologique. Il est à terme prévu de cultiver ces surfaces pour produire des céréales qui seront moulues et utilisées pour faire le pain.

Maraîchage diversifié : Une quarantaine de légumes sont cultivés sur 4 000 m², en respectant le cahier des charges AB et en utilisant des techniques innovantes inspirées du réseau « maraîchage sur sol vivant ». Ces techniques nous permettent d’avoir une meilleure performance écologique et économique.

Pour résumer ces pratiques :

- Pas de travail mécanique du sol, donc pas besoin de tracteur. Ce type de technique vise une meilleure performance agronomique (structuration du sol et augmentation de la vie du sol) et écologique (pas d’émission de gaz à effet de serre et stockage de carbone dans le sol)

- Des paillages (foin, paille, tonte, broyat) et des bâches pour gérer les adventices et économiser l’eau

- Des couverts végétaux pour nourrir, structurer, et augmenter l’activité biologique du sol (vers de terre, champignons, bactéries…)

Toutes nos variétés de légumes sont dites « populations », c’est à dire que les semences sont produites par des paysans et issues de sélections naturelles. Ces variétés ont une meilleure qualité gustative et nutritionnelle.

Nos pratiques sont très favorables à la biodiversité, ce que nous constatons dans le jardin avec la présence de nombreux auxiliaires des cultures (coccinelles, papillons, libellules, abeilles, carabes, couleuvres, grenouilles, oiseaux, hérissons, …)

Nous avons également planté quelques fruitiers pour diversifier notre offre dans les paniers de légumes. Les haies abritent une part importante de la biodiversité des espaces agricoles, indispensable pour l'équilibre des cultures en bio. Nous en avons planté une autour du jardin.

Nous commercialisons nos productions des manières suivantes :

- Vente à la ferme

- Paniers de légumes livrés à Chancelade

- Approvisionnement des cantines des écoles de Chancelade, Marsac sur l’Isle et Trélissac, et de quelques restaurants

Toute la production est donc vendue très localement, dans un rayon d’une dizaine de kilomètres autour de la ferme !


Lien vers une vidéo ou votre site web :


Structure porteuse de l'action :

Aurélien BONNEFOY


Année de réalisation du projet :

à partir de 2018

Avez-vous mené une démarche participative ? Si oui, expliquez votre démarche. citez vos partenaires :

Notre installation s’est faite en partenariat avec le Grand Périgueux (propriétaire de terres), la commune de Chancelade (propriétaire de terres et de bâtis), AgroBio Périgord (réseau, formations), Pays’en’Graine (encadrement du contrat CAPE -Contrats d’Appui aux Projets d’Entreprises-), BGE (Boutique de Gestion d’Entreprises, structure porteuse de notre activité) et le Conseil départemental (aide à l’investissement). Nous avons pu bénéficier de la formation « Maitrise des pratiques » proposée par AgroBio Périgord qui permet de favoriser les échanges de savoirs entre paysans expérimentés et nouveaux installés.

De quelles dimensions du développement durable avez-vous tenu compte pour mener votre action (environnement, social et économie) ? Expliquez votre démarche :

Nous avons choisi de devenir paysans pour répondre à notre volonté d’agir de manière positive dans le respect des hommes et de leur environnement.
Nous tenons compte des 3 aspects du développement durables dans nos activités quotidiennes comme dans nos projections à long terme.
Nos actions en faveur d’une durabilité environnementale : techniques de production innovantes dans la recherche de durabilité. Nous sommes certifiés AB.
Nous agissons pour :
- favoriser la biodiversité : plantation de haie, utilisation de variétés anciennes, semis de couverts végétaux, non travail du sol, protection des cultures à l’aide de PNPP -Préparations Naturelles Peu Préoccupantes-, régulation des limaces avec des canards,
- limiter les émissions de gaz à effet de serre : l’absence de travail du sol permet de ne pas utiliser de tracteur et stocke du carbone, une partie de la production est livrée en vélo, plantations d’arbres ;
- ne pas accumuler de métaux toxiques dans nos sols (pas d’utilisation de cuivre),
Nos actions en faveur d’une durabilité sociale : fournir des aliments sains aux consommateurs, favoriser les échanges locaux pendant la vente à la ferme, participer à la vie collective locale (marché de producteurs, implication dans la semaine du développement durable et dans la commission développement durable de la commune..), création de 2 emplois sur le territoire, dons de nos surplus à des associations (Maison 24, Maraudeuse périgourdine)
Nos actions en faveur d’une durabilité économique : après 2 ans d’espace test, nous pérennisons nos activités en créant nos entreprises. Notre système est actuellement viable économiquement. Nous le pensons également robuste et résilient, dans la mesure où il est peu dépendant du prix des énergies fossiles des subventions agricoles, améliore la fertilité des sols, préserve les biens communs (qualité de l’eau, du sol et de l’air), est moins vulnérable au changement climatique (faible consommation d’eau, agroforesterie).

Indiquez à quel(s) objectif(s) du développement durable votre action concoure, parmi les 17 listés par l'ONU. :

 

  • objectif 2 : faim zéro, bonne santé et bien-être, production agricole à hauts rendements
  • objectif 3 : bonne santé et bien être, produits certifiés AB
  • objectif 7 : énergie propre et d’un coût abordable,l’énergie la plus propre est celle qu’on ne consomme pas ! Nous n’utilisons pas de tracteur, choisissons de livrer pains & légumes uniquement à proximité de la ferme pour limiter au maximum le carburant, même les paniers sont livrés à vélo quand c’est possible ! Par ailleurs nous avons choisi Enercoop pour nous approvisionner en électricité.
  • Objectif 8 « travail décent et croissance économique » : création de 2 emplois
  • objectif 9 : industrie innovante et infrastructure,innovations agronomiques
  • objectif 11 : villes et communauté durables, production locale péri urbaine, installation en lien avec la commune et communauté de communes
  • objectif 12 : consommation et production responsable, productions certifiées AB
  • objectif 13 : mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques, techniques culturales de non travail du sol (stockage carbone…), faible consommation d’eau, commercialisation locale…
  • objectif 14 : vie aquatique,   productions certifiées AB
  • objectif 15 : vie terrestre,  productions certifiées AB
  • objectif 17 : partenariats pour la réalisation des objectifs » : partenaires : Grand Périgueux, Chancelade, AgroBio Périgord, Pays’En’Graine, BGE, Conseil départemental…

Quelles limites ou difficultés avez-vous rencontrées ? :

La précarité du statut de l’espace test a pour l’instant limité nos investissements et le développement de nos activités. Par ailleurs nous sommes toujours en attente de la signature du bail des parcelles que nous cultivons avec le Grand Périgueux. Notre projet est dépendant de la volonté politique des élus. Enfin, nous sommes actuellement à la recherche de bâti supplémentaire à proximité des terres pour stocker, trier et moudre le blé, ainsi que pour abriter quelques outils de semis et de travail du sol pour cultiver le blé. Nous cherchons pour cela à acheter du bâti à proximité des terres, mais nous n’avons pas de pistes sérieuses pour le moment.

Avez-vous réfléchi à des pistes d'amélioration pour votre action ? Lesquelles ? :

Nous envisageons de faire évoluer le projet à moyen ou long terme avec des activités complémentaires s’intégrant bien au lieu, comme l’accueil de public scolaire pour réaliser des activités pédagogiques, le développement d’une activité « guinguette paysanne bio & locale » l’été … La présence du four à pain sur la ferme va nous permettre de diversifier notre offre en produits de boulangerie par des brioches ou des tartes sucrées, et de valoriser les excédents de production maraîchère par des pizzas, tartes salées, betteraves cuites… tout cela cuit après les fournées de pain pour valoriser la chaleur résiduelle du four après la cuisson du pain.
Par ailleurs la proximité entre le four et le stand de vente à la ferme permettra aux clients de découvrir le fonctionnement du four à bois et d’assister aux enfournements-défournements des pains et autres produits. Tout comme la proximité de la parcelle de maraîchage nous permet d’expliquer nos modes de culture innovants et d’échanger sur nos essais, partager l’expérience de la cuisson au four à bois permettra de renforcer la proximité avec nos clients. Nous prévoyons enfin la construction d’une nouvelle remorque vélo afin d’augmenter la part de nos livraisons et approvisionnements réalisés à vélo.

En quoi votre action est-elle innovante ? :

Nous pratiquons des techniques de cultures innovantes car nous ne travaillons pas le sol et favorisons sa couverture végétale permanente. Il existe actuellement très peu de références sur ce type de pratique, que nous partageons au sein de réseaux locaux et nationaux.

Quel(s) impact(s) a eu votre action ? :

Notre projet permis la création de 2 emplois et le développement de lien social en local. Nous apportons une offre de produits alimentaires sains et de qualité. Nous avons amélioré la qualité des sols que nous cultivons et la biodiversité au sein de nos parcelles. La pérennisation de nos activités donne l’exemple d’un projet multi partenarial réussi.

Quelle est la plus belle preuve de réussite de cette action ? :

Nous sommes fiers quand nos voisins et clients nous complimentent sur la beauté d’un « jardin vivant » et sur le goût de nos légumes et de nos pains !


Projet publié
Créé il y a 1 an